OTAN en emporte les Etats-Unis

(Ukraine – 2010) Cette année, une organisation parmi les plus contestées de la planète va fêter ses 70 ans : l’Organisation sur le Traité Atlantique Nord. Cette institution suscite beaucoup de débats, particulièrement en France. Elle est souvent vue comme le véhicule des Etats-Unis, et une preuve de dépendance des Etats européens à l’égard de l’Oncle…

De l’euroscepticisme à l’europhobie

Il est clair que depuis l’origine, le projet européen n’a jamais suscité un consensus absolu. Néanmoins, au sortir d’une deuxième guerre mondiale qui avait encore mis à nouveau l’Europe à feu, la pertinence de mettre en place une coopération renforcée entre les Etats en Europe était largement partagée, comme en témoigne d’ailleurs le succès du Congrès…

Elections européennes 2019 : l’avènement de la désinformation

On l’avait senti poindre à plusieurs reprises lors de la campagne présidentielle 2017, sans pour autant parvenir à s’imposer réellement. Comme un frémissement. Si la victoire du Brexit et le triomphe de Trump avaient généré une avalanche sans précédent de désinformation au cours des campagnes britannique et américaine (voir Brain Dead ou le néant de…

Les femmes et la politique française :  une histoire encore à venir

En 2016, Laurent Fabius fut choisi pour occuper le poste prestigieux de Président du Conseil constitutionnel. Ce choix de François Hollande fut une énième occasion manquée de désigner à l’une des plus hautes fonctions de la République une femme. A ce poste, il disposait pourtant de deux profils intéressants : Elisabeth Guigou, ancienne ministre de la…

La violence en politique est-elle inéluctable ?

Il a longtemps semblé que la violence diminuait. Nos sociétés se civilisaient, elles « se poliçaient ». L’architecture de la Chambre des Communes – l’Assemblée nationale britannique – ne doit par exemple rien au hasard. L’espace entre les tribunes de l’opposition et de la minorité correspond exactement à la distance entre deux épées tirées afin que si…

La politique de concurrence, arme de l’Europe encore en débat

(Mairie de Paris – France) L’actualité autour d’Alstom (l’éclairage autour du rachat de la branche énergie d’Alstom par GE et la fusion avortée Siemens/Alstom sur le secteur ferroviaire) offre une belle opportunité d’examiner d’une part, le droit de concurrence de l’Union européenne – objet de cet article – et d’autre part, le droit extraterritorial des…

Partenariat public-privé : échec sur toute la ligne ?

(Londres, Royaume-Uni) Longtemps, le secteur public a souffert de la comparaison avec le monde du privé. Plus lent, plus cher. En deux mots – deux gros mots -, moins efficients. Dès lors, comment admettre la mainmise du secteur public dans la construction s’il ne parvenait en aucune manière à être au même niveau que le secteur…

La politique, c’était mieux avant ?

[Salon Delacroix – Assemblée nationale – Paris, France – 2017] Ce blog aurait-il rejoint le camp décliniste ? Vous savez, ceux qui à l’instar d’Eric Zemmour ou Michel Onfray vous assurent que c’était mieux avant, quitte à se disputer ensuite sur les raisons du phénomène. La politique, comme d’autres champs d’étude, n’échappe pas au discours…

Le référendum d’initiative citoyenne, une fausse bonne réponse aux Gilets jaunes ?

(Mur de Berlin – Berlin, Allemagne) Les Gilets Jaunes, mouvement hétéroclite et apartisan, ont souligné la fracture béante entre le pouvoir et une frange non-négligeable de la population, faute notamment d’intermédiaires à même de représenter les revendications. Mis à part les traditionnels mantras à droite autour du pouvoir d’achat (qu’importe que leur candidat aux dernières…

Gilets jaunes : la faute à l’Europe ?

C’est une antienne qui monte, qui monte. Le contexte y est éminemment favorable : une contestation qui s’aggrave et une échéance électorale qui approche. Le cortège des eurosceptiques et des Frexiters, de François Asselineau à Emmanuel Todd, ont pris leur bâton de berger pour diffuser la bonne parole. La colère exprimée et le malaise soulevé…

Gilets jaunes : colère sociale, réponse politique ?

Constat paradoxal à l’heure d’écrire ces quelques lignes. Si la mobilisation en nombre faiblit, elle gagne en radicalité. L’éruption de violences a rapidement franchi un palier, au point que certains élus n’ont rien trouvé de mieux à proposer qu’un retour à l’état d’urgence (voir Etat d’urgence : gilet pare-balle ou camisole de force ?). Si…