La visite de la vieille dame ou la banalité du mal

Voilà une pièce de théâtre qui n’a pas perdu son regard acéré sur notre monde et sur nos faiblesses intrinsèques. Une œuvre qui conserve une étonnante actualité. 

Friedrich Durenmatt nous conte ici une histoire aux allures de fable noire. Dans une ville touchée par une crise, une ancienne résidente devenue richissime revient et met à prix la vie d’un des habitants qui l’a humiliée par le passé. Si au départ l’orgueil et l’honneur de ses congénères le protègent de cette condamnation, très vite un élan collectif d’abord insidieux puis de plus en plus affirmé entraîne la chute et la mort du héros.

Qui est responsable de cette tragédie ? Personne en particulier, mais un peu tout le monde à la fois. Cette dilution de la culpabilité personnelle sert le sentiment d’irresponsabilité collective qui aboutit au drame.

Les références sont ici évidentes. La crise renvoie évidemment à la crise de 1929 qui balaya les Etats européens et leurs certitudes. Et il est facile de voir dans cet écrit une parabole de la montée du nazisme, avec ici le rôle de la vieille dame qui désigne un bouc émissaire à la vindicte populaire. Le phénomène collectif décrit renvoie évidemment à une analyse qui fit grand bruit : Psychologie des foules de Gustave Le bon.

Que retenir de plus de cette pièce de théâtre ?

Le populisme prospère sur la misère. Ici, comme dans le film M le Maudit, la justice est détournée par quelques-uns. Les institutions sont tombées, laissant place à un arbitraire collectif, à une violence privée loin de la violence légitime que détient l’État.

La visite de la vieille dame est cette « tragi-comédie en 3 actes » comme le définit l’auteur en sous-titre, une farce noire sur la vie et sur le collectif. Si le nombre fait la force, cette force peut-être détournée et uniquement destructrice.


Autre pièce de théâtre extraordinaire : La Vie de Galilée : la modernité en accusation

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s