Brexit : vous en reprendrez bien une part ?

Sirotant un thé avec un nuage de lait, il examinait avec une certaine angoisse le pudding qui lui faisait face. Devait-il tenter l’expérience ou s’arrêter dès à présent ?
 » Alors ? »
Il sursauta à l’interpellation.
« Vous m’avez fait peur. »
Son interlocuteur ne répondit rien et se contenta de plonger une main dans un pot de pop corn et d’engloutir les maïs soufflés qu’il avait récupérés.
« Alors ?
– Alors quoi ?
– Le Brexit !
– Je croyais que vous ne vouliez pas en parler (voir le chapitre précédent, Brexit : Un accord pour rien ? ).
– Force est d’admettre que le Brexit est l’un de ces plaisirs coupables qu’on cache plutôt qu’on ne revendique, sans s’empêcher pour autant d’y retourner à la moindre occasion. Alors ? Je ne vais quand même pas vous supplier.
– Vous aviez raison. Le Parlement a à nouveau reporté son vote.
– Et le couperet du 31 octobre ?
– Disparu, ainsi que les pièces commémoratives qui devaient célébrer cette date.
– Quelle est la prochaine échéance ?
– Le 12 décembre 2019.
– En plein Conseil européen ?
– Ce sont de nouvelles élections anticipées. Ca y est, Boris Johnson a obtenu ce qu’il voulait.
– Je ne comprends pas son enthousiasme. Ca avait si bien réussi à son prédécesseur en 2017… (voir Brexit : l’inconséquence électorale)
– Cette fois, ce sera peut-être différent.
– Tout est possible avec les Britanniques. Le meilleur comme le pire. Je leur trouve toutefois au fil du temps un certain penchant pour le comique de répétition (voir Brexit : résumé d’une chronologie cyclique).
– Quid en cas d’absence de majorité ?
– Avant de répondre, je vous remercie pour cette utilisation du « quid » et de poser des questions pertinentes. En l’absence de majorité, la pagaille continuera. Mais ce n’est pas dit qu’avec une majorité, ca fonctionnerait mieux. Combien de temps ensuite pour ratifier l’accord ?
– Deadline fixée au 31 janvier 2020.
– Presque un an de retard. La période de transition ne sera pas très longue.
– La période de transition ?
– Ce doux moment où le Royaume-Uni ne sera officiellement plus membre de l’Union européenne mais que ca ne changera rien puisqu’il sera membre de fait (voir L’après Brexit : la période transitoire (1/2)).
– Comment ?
– Et oui, si l’accord est signé, entre cette date et le 31 décembre 2020, tout sera comme avant.
– Quel intérêt ?
– Le temps de préparer la sortie véritable et si possible de parvenir à un accord commercial pour garder des liens.
– Mais ca veut dire que…
– Le Royaume-Uni ne partira jamais vraiment (voir L’après Brexit : l’accord commercial 2/2). C’est pourtant pas faute de militer pour.
– Vous y croyez ?
– A quoi ? Au miracle ? Non. Les miracles sont pour Dieu, les merveilles pour les hommes. Vous faites quoi avec ce pudding ?
– Je voulais m’essayer à la cuisine anglaise pour essayer de percer à jour le tropisme britannique.
– Je ne vous savais pas aussi aventureux. Si je peux vous donner un conseil, tenez vous en à Harry Potter
– Harry Potter me permettra de comprendre l’Anglais ?
– Pas du tout. Mais il vous distraira pendant cinq tomes avant de vous achever avec deux tomes indignes [Ceci était une attaque gratuite contre l’oeuvre de J.K. Rowling].
– L’Anglais ne peut donc être percé à jour ?
– Seulement par les Sud-Africains avec un ballon en main.
– Vous filez la métaphore comme d’autres filent dans l’en-but.
– Attention, comme le dit Hercule Savinien, je me permets de servir certaines choses que je ne permets pas aux autres de les servir à ma place.
– Changeons de sujet alors.
– Je suis tout ouïe.
– Comment cette viscosité pouvait être considérée comme un dessert ?
– On ne peut qu’espérer que si la Cour de justice est saisi de cette question, elle l’écarte de la classification des douceurs sucrées.
– La Cour de justice a ce pouvoir ?
– Petit, la Cour de justice a le pouvoir de définir les pyjamas et les bananes. Un pudding ne lui fait donc pas peur.
– Je crois que je vais finir par faire une indigestion de tout ceci.


Voir aussi Brexit : Un accord pour rien ? 

Un commentaire Ajoutez le vôtre

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s