Brexit : résumé d’une chronologie cyclique

le

Chronologie des principaux événements relatifs au Brexit

Brexit Présentation

¤ Rouge : les dates de blocage du processus
¤ Orange : les dates de ralentissement du processus
¤ Vert : les dates d’avancement du processus
¤ Bleu : les autres dates, sans incidence directe avec le processus

 

Dans l’ordre chronologique :

¤ Votation ratée : Référendum du Brexit (23.06.16)
¤ Démission du Premier ministre : David Cameron se retire suite à l’échec du référendum (24.06.2016)
¤ Nouveau Premier ministre : contre toute attente – et après le retrait de Boris Johnson -, c’est Theresa May qui obtient le poste laissé vacant par David Cameron
¤ Décision de la Supreme Court : la Supreme Court considère qu’en tant que garant de la souveraineté nationale, c’est le Parlement britannique qui doit avoir le dernier mot  sur le Brexit (24.01.17) [voir Le particularisme anglais à l’épreuve du Brexit]
¤ Notification Brexit : le Gouvernement britannique a activé l’article 50 TUE pour lancer la procédure de retrait du Royaume-Uni de l’Union européenne (29.03.17) [voir 3…2…1… Brexit !]
¤ Votation ratée : les élections législatives anticipées tournent au désastre. Les Conservateurs perdent leur majorité (07.06.17) et Theresa May doit composer avec le DUP, un parti nord-irlandais [voir Brexit : l’inconséquence électorale]
¤ Annonce d’un accord : Européens et Britanniques affichent leurs satisfactions. A peine huit mois après la notification de retrait, les négociateurs annoncent un accord (08.12.17) [voir Brexit ou l’illusion du mouvement]
¤ Démission Boris Johnson : après bien des tergiversations, Boris Johnson démissionne, avec perte et fracas, sans pour autant provoquer la chute du Gouvernement (09.07.18) [voir Boris Johnson : la représentation parfaite du Brexit].
¤ Annonce d’un accord : cette fois, c’est la bonne, Britanniques et Européens sont parvenus à un accord. Reste encore à le faire approuver (13.11.18) [voir Brexit : un divorce partiel douloureux]
¤ Echec au Parlement britannique : ce n’est pas un mais trois votes de rejet qui vont se succéder au Parlement (respectivement 15.01.19 / 12.03.19 / 29.03.19) [voir Brexit : un rejet logique, des incertitudes multiples]
¤ Echec au Parlement britannique : bis repetita. Cette fois, le Parlement britannique rejette les autres alternatives à l’accord proposé (01.04.19). Comme le dit avec dépit Theresa May « on sait ce que le Parlement ne veut pas, on ne sait pas ce qu’il veut » [voir Brexit : faites vos jeux, rien ne va plus…].
¤ Report du Brexit : par deux fois, le Brexit est reporté d’abord au 30 juin, puis au 31 octobre (respectivement 05.04.19 et 11.04.19) [voir ]
¤ Votation ratée : les élections européennes constituent un nouvel échec pour le parti Conservateur, largement devancé par le mouvement lancé par Nigel Farage autour du Brexit (23.05.19)
¤ Démission du Premier ministre : après trois ans de chemin de croix, Theresa May laisse sa place (07.06.19) [voir Démission de Theresa May: tout a une fin, sauf le Brexit]
¤ Nouveau Premier ministre : cette fois, il n’a pas laissé passer son tour. Boris Johnson devient Premier ministre (23.07.19)
¤ Suspension du Parlement britannique : à peine nommé, Boris Johnson déclenche une polémique en suspendant le Parlement (09.09.19) [voir Faire le Brexit sans le Parlement britannique : le pari de Boris Johnson, un déni démocratique ?]
¤ Décision de la Supreme Court : sans surprise, cette suspension a été annulée par la Supreme Court (24.09.19) [voir Annulation de la suspension, retour du Parlement : le Brexit en perdition ?]
¤ Annonce d’un accord : une nouvelle fois, Européens et Britanniques sont parvenus à un compromis. Avec des changements plutôt cosmétiques, difficile d’imaginer une ratification (17.10.19) [voir Brexit : Un accord pour rien ? ]
¤ Votation ratée : report du vote au Parlement britannique (19.10.19) [voir Brexit : Un accord pour rien ? ]
¤ Votation ratée : acceptation mais report du vote au Parlement britannique (21.10.19) [Un article à suivre]

Quelle sera la prochaine étape ?
– Un nouveau report ?
– Un nouveau vote négatif ?
– Une nouvelle démission d’un Premier ministre ?
– De nouvelles élections ?


Voir Le Brexit en 10 dates et Le Brexit en 10 regards

Voir aussi la première chronologie sur le Brexit :  Chronologie du Brexit

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s