Zai zai zai zai : une odyssée dystopique heureuse

album-page-large-28124

(Extrait de Zai zai zai zai)

Lors de son passage à la caisse dans un supermarché, le client ne trouve plus sa carte de fidélité. Devant cette incivilité majeure à notre société, le héros s’enfuit. Pris en faute, il devient pris en chasse par la police et les honnêtes gens.

C’est par cette entrée en matière absurde que Fabcaro, auteur de BD, nous fait vivre les pérégrinations d’un homme à travers un monde qui ne tourne plus très rond. Il y a un écho évident avec la chanson de George Brassens, La mauvaise réputation (https://www.youtube.com/watch?v=rrZPVQN8QDY) qui ponctuait son refrain de cette belle phrase : « Non, les braves gens n’aiment pas qu’on suive une autre route qu’eux ».

Tour à tour, dénonciation de la société de la consommation et critique de notre arsenal sécuritaire, cette BD ravit par son ton toujours juste dans le cadre de portraits décalés. Si le trait peut parfois sembler grossier, on n’est jamais vraiment très loin de la réalité. Et c’est bien ça le plus effrayant. La scène de l’interview du journaliste – type reporter BFM TV – de deux témoins n’est pas sans rappeler quelques situations ubuesques de notre monde où des gens commentent des événements qu’ils n’ont même pas vus, conditionnés par les questions orientées de certains journalistes.

Ce serait dommage d’en dévoiler davantage tant les chutes qui ponctuent régulièrement les pages font parties du plaisir de cet étrange ouvrage. Succès inattendu en librairie, Zai zai zai zai rappelle que l’humour peut être très bien être conjugué avec la critique intelligente. C’est d’ailleurs une constance chez cet auteur dont Libération a récemment tiré un très beau portrait (voir : http://next.liberation.fr/livres/2018/01/17/fabcaro-a-mourir-de-rire_1623165)

Première – et petite – incursion dans le domaine de la BD donc. Souvent trop réduit à quelques classiques pour enfants, le IXe Art offre en réalité un panel extrêmement riche et mériterait davantage de considération.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s