Phase 2 : En attendant le Brexit

20170826_152842

(Houses of Parliament – Londres, Royaume-Uni – 2017)

Ceci n’est pas un billet annonçant de manière inédite et avant tout le monde que les Européens et les Britanniques sont parvenus à un accord sur les principaux points de règlement du retrait du Royaume-Uni, et notamment des conséquences de celui-ci au niveau financier, réglementaire et territorial.


Ceci est bien plus que cela. En effet, le nombre d’articles sur le Brexit sur ce blog a d’ores et déjà dépassé la vingtaine. Et il me semble de plus en plus difficile de tout regrouper sous une large appellation Brexit, qui ne rend pas suffisamment compte des multiples répercussions de cet événement extraordinaires.

C’est pourquoi, j’ai décidé de revenir sur la classification actuelle de la catégorie Brexit, qui se compose désormais de 4 sous-rubriques dans lesquelles vous pouvez retrouver naturellement les nombreux billets déjà rédigés mais aussi les futurs articles que ne manquera pas de m’inspirer le Brexit.

Il n’est effectivement pas certain que le processus du Brexit se clôt bientôt – si tant est qu’il ne se termine jamais. Il y a assurément du Godot dans ce Brexit qu’on attend et qui ne vient toujours pas. Samuel Beckett, auteur de la pièce éponyme, aurait certainement apprécié l’absurde de la situation.


Voici la nouvelle classification, qui permettra, je l’espère, de rendre plus lisible la lecture sur le blog pour les personnes découvrant ce vaste sujet :

Généralités brexitiennes : l’ensemble des sujets incasables dans les 3 autres sous-catégories. Exemple parmi d’autres, où ranger ce billet ?  
Enjeux du Brexit : juridiques, économiques, territoriaux. Le champ est large.
Négociations UE-RU : le point régulièrement sur les – éventuelles – avancées dans les discussions entre le continent et Albion.
Politique Britannique : la disgrâce de Theresa May, les bouffoneries de Boris Johnson, …

 Par ailleurs, une précision s’impose. Contrairement au site POLITICO.eu qui profite des craintes du Brexit pour faire désormais payer l’accès à sa newsletter Brexit Files, l’ensemble de mes réflexions, analyses et décryptages reste gratuit.

L’objectif est et reste le même. Rendre accessible au plus grand nombre la terra incognita qu’est le Brexit, et dans une plus large mesure, l’Europe. 
Et si à la différence de Godot, le Brexit finit malgré tout par se matérialiser. Pouvoir dire parmi les premiers : « tout ça pour ça ».

2 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. laurentlarismo dit :

    La guerre de Troie n’aura pas lieu :-)(contrairement à celle des Tories)

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s