Traité constitutionnel : un échec pavé de bonnes intentions

(Plafond – Château de Fontainebleau, 2012) Bien avant l’accord de partenariat entre les Etats-Unis et l’Union européenne, le TAFTA, d’autres traités européens, et non des moindres, ont connu un parcours difficile (voir Traité de Rome : sexagénaire Europe). Parmi ceux-là, compte tenu des ambitions qu’il portait et du rejet important dont il fut l’objet, le…

Abécédaire du Brexit

(Parade – Londres, 2013) Avenir. La première question posée par le Brexit fut : « l’Union européenne survivra-t-elle ? » Résultat, un livre blanc de la Commission – encore – et cinq scénarios (voir Les 27 en quête d’un cap). Boris Johnson. L’un des deux trublions du Brexit. Fanfaron devenu discret depuis les difficultés rencontrées par le Royaume-Uni…

Brexit : tragédie shakespearienne

(Parade du Nouvel An, Londres, 2012) « Joyeux Brexit ! hurla une femme à qui voulait l’entendre dans les rues de Londres. Ce jour-là, je n’avais pas vraiment la tête à ça. J’avais la gueule de bois. Pas le coup de déprime qui vous saisit lorsque vous affrontez le passage du temps. Non, juste l’instant qui…

Brexit : année 0

(London Eye, Londres, 2011) C’était il y a un an. La presse britannique eurosceptique louait la soudaine liberté retrouvée de son pays. En Europe, les mouvements populistes se félicitaient de la fin annoncée de cette construction européenne décrite comme la prison des peuples 2.0. Ne parlait-on pas alors d’ « UERSS » ? Le premier domino venait de…

Brexit : l’inconséquence électorale

(Affiche électorale – Luxembourg, 2017) Albert Einstein, jamais avare de bons mots, avait relevé que « la folie, c’est de toujours faire la même chose et de s’attendre à un résultat différent ». Comment ne pas y voir un parallèle avec la situation qui a conduit Theresa May à reproduire la stratégie de David Cameron ? L’un…

Parti socialiste : l’heure du glas ?

(Affichage en souffrance – Université de Paris II – 2017) Le premier tour de l’élection présidentielle française de 2017 a confirmé ce que tout le monde pressentait, l’affaiblissement inédit du Parti socialiste. Benoît Hamon a atteint péniblement 6% des voix, plus proche du score de Nicolas Dupont-Aignan que de son ancien concurrent Jean-Luc Mélenchon qui…